Forum de Vindunum Nocturnae Association Vampire : la Mascarade Grandeur Nature dans le Maine.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passage TV sur M6, emission "Zone Interdite"

Aller en bas 
AuteurMessage
rbm7229
Vampire
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 44
Localisation : T'as regardé derrière toi?
Poste : Sentinelle
Principal personnage : Kennan Penmarc'h ; Nathan ; Scribus
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Passage TV sur M6, emission "Zone Interdite"   Dim 18 Nov 2012, 23:03

Bonsoir chers semblables

En ces temps troublés, un peu de divertissement ne peut faire de mal.
Dans l’émission "Zone interdite" de ce soir, ayant pour thème "Les nouveaux lieux de rencontre nocturne", vous n'avez pu manquer notre chère Violance di Moghedien présentant la partie humaine de son établissement.

Pour ceux qui l'aurait raté, en voici l'extrait

Bonne nuit à tous et bon visionnage

Scribus, nouveau-né du clan des masques.

***************************************************************************


Description HRP : en cliquant sur un lien vous accédez au reportage. Tout d'abord la présentatrice Wendy Bouchard présente le reportage

Wendy Bouchard : "A présent, voici un reportage sur le monde du libertinage, un monde à la fois fascinant et inquiétant. Fascinant car répondant aux fantasmes de beaucoup de personnes et inquiétant car véhiculant une image d'arrière cours et d'amour crapuleux. Ce monde est cependant en quête de respectabilité et, à l'image du club libertin que vous allez voir, beaucoup d'établissement casse, ou cherche à casser, avec les images d'Epinal qu'ils véhiculent. Une équipe d'M6 s'est rendu au Mans afin d'enquêter sur ce renouveau de l'échangisme. Voici "Club libertin : enfin la maturité?", un reportage de Frédéric Verbatim."

a suivre 30' de reportage, puis retour en plateau. La présentatrice lance alors une interview en différé, en précisant que l'aspect inhabituel de ce procédé vient d'une indisponibilité de l'invité le soir de l'émission

Wendy Bouchard : "Avec nous sur ce plateau, Frédéric Verbatim, Frédéric bonsoir"
Frédéric Verbatim : "Bonsoir"
W.B. :"Et Mlle Violance di Moghedien, dirigeante de l'établissement Soif de Désir que nous avons vu dans le reportage. Mlle di Moghedien, bonsoir"




Violance di Moghedien : "Bonsoir, merci pour votre invitation"
W.B. (répondant par un large sourire) "Alors pour commencer, une question à laquelle le reportage ne réponds pas : comment une jeune femme comme vous a un jour l'idée de monter un bar libertin?"
V.M. : "Ce bar est à l'origine une filiale d'un établissement situé en Ile de France, dirigé par M. Mercutio de Césarée et appelé lui aussi Soif de Désir. Je ne fais qu'agir à mon échelle. C'est lui qui est venu me trouver et qui à choisit de nommer mon établissement comme le sien, afin de créer une 'chaîne'."
W.B. : "Mais vous étiez déjà dans le milieu de la nuit avant ça?"
V.M. (retenant à très grand peine un fou rire) : "Oui, mais sans grande envergure. C'est M. de Césarée qui a vraiment vu mon potentiel"
W.B : "Par contre, c'est bien vous qui avez œuvré pour casser l'image de lieu de rencontre adultérin et crapuleux, parfois un peu glauque, que véhicule dans l'imagerie populaire les bars tels que le vôtre"
V.M. :"Tout à fait. Le fait que je sois une femme est d'ailleurs la raison du choix de M. de Césarée. J'ai su trouver une ambiance plus rassurante et plus plaisante à la gente féminine. c'est sûr, ce genre d'endroit est principalement fréquenté par les hommes mais il fallait une ambiance plus rassurante pour les femmes. Vous savez, si ça plait aux femmes, ça plaira aux hommes"
W.B. :"A ce propos : vous êtes une femme, fort charmante au demeurant …"
V.M. (sourire complaisant):" Merci"
W.B. :" …, cela a-t-il été un atout ou un handicap pour monter votre établissement?"
V.M. :"Clairement un atout. Les femmes se sentent rassurées et les hommes ne se sentent pas dominé, ce qui facilite les relations. Bien sûr il a fallu s'affirmer, les débuts ont été difficiles. Peu de gens pensaient que j'avais la poigne pour diriger un tel bar"
W.B. :"Et vous venez de montrer brillement le contraire, en rachetant un deuxième établissement"
V.M. :"En effet, le club Plaisir Coupable"
W.B. :"Frédéric, vous qui avez couvert l'ouverture de plusieurs établissement du même type, notamment sur Paris, vous avez ressenti cette ambiance dont parlait Mlle di Moghedien à l'instant?"
F.V. :"Oui, en effet, une ambiance très chaleureuse, très feutrée et effectivement très rassurante. Comme vous venez de le dire j'ai une certaine habitude des clubs privés et celui-ci tranche par ce sentiment de convivialité qu'on y ressent"
W.B. :"Aujourd'hui vous ré-ouvrez après une série de travaux, suite notamment à une explosion de gaz qui a sérieusement endommagé votre façade"
F.V. :"Incident dont M6 s'est fait l'écho à l'époque, dans le 19:45"
V.M. :"Oui (sourire moitié amusé, moitié agacé). Et encore je m'en tire bien, deux autres immeubles ont été éventrés, la rue bloquée pas mal de temps"
W.B. :"Vous avez su cependant profiter de ce contretemps pour embellir votre club. Que verront vos clients à la réouverture. Changez-vous d'ambiance?"
V.M. "L'ambiance non, mais une nouvelle architecture, une nouvelle disposition, … pour une plus grande harmonie. Je n'ai pas voulu désorienter les habitués de Soif de Désir."
W.B. :"Frédéric, vous m'avez dit avant cette émission que ce qui vous avez frappé, c'était les décors très orientaux qui prédominent dans l'agencement générale"
F.V. :"Ah oui ça … Très surprenant. Je me suis cru dans un livre d'histoire, dans un décor typique des maisons closes du Paris du 19e (se tourne vers Violance) Mes excuses pour cette comparaison (Violance réponds d'un sourire amusé)"
W.B.:"Mlle di Moghedien, pourquoi ce choix de décoration, tout en draperie et en rideau?"
V.M. "Pour casser avec le côté sombre des club libertins traditionnels, trop louche et trop oppressant. J'ai donc choisi de conserver l'intimité inhérente à tout club libertin en jouant non pas sur la lumière mais sur les demi-teintes, à l'aide donc de draperies. J'ai beaucoup de pas de porte seulement oblitéré par des rideaux ou des perles, où l'intimité reste préservée tout en permettant d'entrapercevoir, ou plutôt de deviner."
W.B. :"Les clubs libertins sont donc bien devenus mature. C'est étudié, réfléchi, pensé."
V.M. :"Oui, il fallait de toute façon en venir là. L'échangisme de papa, qui concernait des couples plus matures en quête de nouvelles expériences, n'a plus cours. La société d'aujourd'hui est beaucoup plus sexualisée et plus libre dans ses choix. On les assume sans se cacher et le libertinage va dans ce sens. Il n'est plus caché ni montré du doigt"
W.B. "D'où une recherche esthétique qui ne préoccupait pas vos prédécesseurs dans ce milieu"
V.M. :"Voilà. De nos jours, c'est une forme d'épicurisme et un beau décor et un beau mobilier participe autant au désir que la recherche du plaisir charnel. (Large sourire) Epicure ne m'aurait pas contredit"
W.B. "Et pour finir, quels sont vos projets d'avenir?"
V.M. :"Bien s'implanter sur le Mans et poursuivre, dans une autre ville, le développement de nouvelles franchises, avec l'aide bien entendu de M. de Césarée"
W.B. "Et bien merci pour ces précisons. Je rappelle le nom de votre établissement : Soif de Désir, sur le Mans. Violance di Moghedien, Frédéric Verbatim, merci pour ce reportage et passons tout de suite au 3e reportage"

Fin de la vidéo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Passage TV sur M6, emission "Zone Interdite"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» zone interdite tnt - depravé...
» Anders Behring Breivik, l'Attentat d'Oslo (Norvège)
» Désert médical
» Zone occupée
» [Roman SF] Zone de guerre de Dan Abnett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vindunum Nocturnae :: TV-
Sauter vers: